Marilyn Monroe

 

Marilyn Monroe / À propos

étude, à propos

À propos

Si les réponses souhaitées ne se trouvent pas ci-dessous, vous pouvez nous envoyer vos questions ou remarques à l’adresse électronique gospelmag@icloud.com.

Est-ce vraiment si important ?

L’ouverture d’esprit est essentielle. Cela ne veut pas dire qu’il faut tout accepter, mais qu’il vaut la peine de s’intéresser, et donc de rester ouvert. Sinon, on peut croire que la propagande est réservée exclusivement au passé. Reconnaître les dangers de l’endoctrinement au sein des religions, des médias ou de l’éducation est une bonne chose. La tolérance et la liberté sont également cruciales. La tolérance n’est pas de croire exactement de la même manière, mais d’accepter de croire ou de penser différemment. Dans cet esprit de liberté que nous souhaitons vous laisser, nous avons à cœur de vous transmettre ce qui nous semble –extrêmement important–.

Si Dieu existe, pourquoi le mal ?

Cette question est sans doute la plus courante. Dès le début, l’homme a voulu franchir la frontière pour rejoindre le territoire du mal. C’est ce que la Bible appelle le péché. Ce mal commence dans mon propre cœur, à chaque fois que je sors des limites du bien. Est-ce que, dans ma liberté, j’accepte de me soumettre à Dieu en restant dans la zone du bien ? Si tel est le cas, je reconnais que mon Créateur est plus grand que moi et qu’il sait mieux que moi ce qui est bon.

Est-ce que la foi et la science sont compatibles ?

La foi peut être raisonnable comme irraisonnable. Il en est de même pour la science. La science est souvent considérée comme étant l’autorité suprême. Si des scientifiques refusent encore de reconnaître un dessein intelligent derrière toute cette intelligence, c’est aussi parce qu’ils ont peur de laisser l’autorité suprême à Dieu, et donc la Bible. La foi et la science sont compatibles, tant qu’ils sont dignes de ce nom.

Qu’est-ce que ça change de croire en Dieu ou pas ?

Si Dieu n’existe pas, toutes les victimes et personnes abusées seront laissées pour compte. Heureusement, Dieu existe, il connaît tout, il voit tout et justice sera faite. Sans Dieu, il n’y aurait aucune transcendance, le bien et le mal ne seraient qu’une question de préférence et d’opinion.

Pourquoi Dieu n’intervient-il pas ?

Voltaire croyait en Dieu et pensait qu’il s’était détourné de sa Création. Si tel était le cas, nous serions tous extrêmement désespérés. En fait, Dieu ne fait pas de nous des robots téléguidés. Il nous laisse libres, mais nos choix ne sont pas conséquences. Nous sommes tous responsables de nos actes. Un jour, la –juste– justice sera faite.

Reste-t-il encore de l’espoir pour moi d’être sauvé(e) ?

J’ai commis beaucoup de fautes et de péchés dans ma vie. Et je ne pense pas pouvoir rattraper le retard en faisant de bonnes œuvres (le bien). Heureusement, il y a une issue. Il est tellement facile de voir les problèmes chez les autres, mais qu’il est difficile de les voir chez soi. Si je reconnais mes erreurs (péchés) et m’en détourne et si je reconnais que Dieu s’est donné en Jésus à la croix pour moi, pour payer le prix de mes fautes, j’ai la vie éternelle. C’est la foi. La foi est à la fois simple, pour être à la portée de tous, et à la fois compliquée, à cause de mon orgueil.

T’as la chance, t’as la foi !

Nous avons tous foi en quelque chose. Je peux croire que Dieu existe ou je peux croire qu’il n’existe pas.

La philosophie

J’ai eu l’occasion de parler de ma foi avec un Corse pendant un covoiturage. Il disait que « donner » était le mot le plus approprié pour le mot « amour ». Il avait raison, dans la logique d’aujourd’hui, nous avons beaucoup d’attentes et de désirs (« je veux... »). Mais la question est plutôt de savoir si je veux donner, me donner. L’exemple parfait est Jésus, Dieu n’est pas resté dans son ciel de gloire à nous regarder de haut. Il s’est fait tout petit et c’est le plus extraordinaire. Lorsque l’homme cherche à être un petit dieu, Dieu s’est fait homme. Lorsque l’homme se dit « j’ai trop de la puissance », qu’est-il à côté de son Créateur ? Tout petit.

Et la morale ?

La morale semble être faite uniquement de barrières, de restrictions. Pourtant, un bon devoir (corrigé ou pas) avec une mauvaise note éveillera sans tarder un sentiment d’injustice. Nous ne sommes jamais vraiment dérangé lorsque le malheur arrive aux autres, mais lorsque cela nous concerne, tout change.

Pourquoi tout ça ?

Chère lectrice, cher lecteur, tout simplement parce que nous souhaitons que vous ayez non seulement la vie éternelle, dès maintenant et ce, jusqu’après la mort physique, mais aussi et surtout la joie de connaître votre Créateur, qui est la source de la joie et de la paix intérieures. La vie terrestre restera toujours marquée par le mal et le bonheur n’existe pas, en dehors de Dieu.

Beaucoup d’autres questions peuvent être posées. « Et les personnes inaptes à faire des choix (handicap, âge) ? Et les autres religions ? »

Le Gospel = La Bonne Nouvelle